LivingLab Handicap – IATLab
///LivingLab Handicap
LivingLab Handicap 2018-02-26T17:24:11+00:00

LivingLab Handicap

Le LLH a l’ambition de répondre aux besoins des personnes en situation de handicap, qui ne sont pas suffisamment explorés ni abordés par les entreprises et fournisseurs de solutions. Les solutions disponibles sur le marché et proposées par les chercheurs sont souvent innovantes d’un point de vue technologique, mais n’apportent pas toujours de solution à un problème de la vie réelle et ne favorisent pas suffisamment la participation sociale et l’autonomie de la personne. Cet écart entre le « proof of concept » et l’« user-centered solution » est dû en grande partie à un manque d’interaction entre les acteurs principaux : personnes en situation de handicap et leur entourage, entreprises qui fournissent des solutions, et chercheurs qui développent des nouvelles idées pour le handicap.

Constitué comme partenariat public-privé-citoyen, le LHH permettra d’entrer dans un processus synergique d’innovation, aboutissant à la création d’outils ou de services de nouvelle génération ayant des applications concrètes et rapides. Pour atteindre ces objectifs, le projet sera organisé autour de partenariats :

  • La HES-SO Valais-Wallis sera le Leading House du LLH, dans le sens qu’il y sera implanté, que les ressources y seront engagées et qu’elle en assurera la valorisation académique et le transfert d’innovation vers les acteurs socio-sanitaires et les entreprises. La participation des instituts de Santé, Travail Social, Informatique de Gestion, Entrepreneuriat & Management et Systèmes Industriels de la HES-SO Valais-Wallis dans le LLH permettra d’aborder ce défi avec une vision interdisciplinaire. Les instituts précités collaborent déjà de manière étroite depuis plusieurs années au sein du Health Technology Innovation Center (HTIC).
  • Des institutions en soutien direct du handicap (Centre d’innovation pour les technologies d’assistances, Fondation Suisse pour Paraplégiques, Fondation pour la Recherche en faveur des personnes Handicapées, Association ASA-Handicap mental) seront parties prenantes du projet en y amenant leur soutien, réseau et connaissances pratiques. L’accès aux personnes en situation de handicap sera central à l’émergence et à la validation des diverses phases des projets initiés dans le Living Lab. Après le lancement du projet, le LLH sera évidemment ouvert à l’ajout de nouveaux partenaires de terrain.
  • Des entreprises privées seront également invitées à rejoindre le LLH, afin d’y amener tant leur savoir-faire que de permettre l’intégration des personnes en situation de handicap, et afin qu’elles puissant valoriser économiquement les résultats des projets du LHH.