Hector 2018-03-08T16:20:52+00:00

Hector I & II

L’arrivée des voix synthétiques nous laisse imaginer leurs applications dans notre domaine: donner la parole à ceux qui ne peuvent l’avoir! C’est le point de départ du projet «HECTOR». L’appareil peut parler 6 langues, son contenu est librement programmable (les quelques autres appareils alors disponibles ne parlent que l’anglais et leur contenu est programmé d’usine…) et l’accès ergonomique dont il est pourvu le rend accessible à divers types de symptômes. Merci encore à Jean-Bernard Boissard, étudiant en théologie au bénéfice d’une formation antérieure de physicien, pour sa contribution à la programmation de cette petite machine.

Une fois de plus, nous sommes confrontés à un scepticisme important. Nous avons par exemple entendu: «il n’est pas possible qu’un enfant privé de langage depuis sa naissance puisse utiliser un tel système»; ou encore: «la voix synthétique va s’opposer aux relations humaines que la personne handicapée entretien avec son entourage»; ou encore: «un tel dispositif empêchera toute chance de voir une personne handicapée sans communication orale développer éventuellement des aptitudes naturelles à parler…». Le manque de confiance que l’homme place parfois en l’homme est vraiment curieux. L’expérience montre que toutes ces réserves étaient infondées même si, aujourd’hui encore, il arrive que des professionnels peu expérimentés le pensent encore. «HECTOR» fait connaître la FST bien au-delà de nos frontières et nous sommes convaincus qu’il est à l’origine des 14’500 contacts que nous avons depuis avec plus de 47 pays du monde! Une deuxième génération de «HECTOR» voit le jour en 1986.

«HECTOR» s’est avéré être le moyen privilégié que ses utilisateurs ont choisi pour corriger l’image qu’ils ont dans le public. C’est un résultat qui nous réjouit.

Statut


HECTOR I & II ne sont plus commercialisés, ils sont remplacés par le logiciel HECTOR III.